avril 05

Ligue des champions UEFA: Mané et Salah martyrisent encore Manchester City

En quart de finale aller de la Ligue des champions, Liverpool a livré une grande prestation face à Manchester City ce mercredi 4 avril. Les Reds se sont imposés 3-0 avec un but et une passe décisive de Mohamed Salah et un but de Sadio Mané. Seule ombre au tableau: la sortie sur blessure de l’Egyptien génial.

Les semaines suivent et rien ne change. Mohamed Salah marche toujours sur l’eau avec Liverpool. Et ce n’est pas Manchester City qui dira le contraire. Mi-janvier, les Citizens subissaient leur première défaite en Premier League à cause de l’Egyptien et de son coéquipier Sadio Mané. Ce mercredi 4 avril, en quart de finale aller de la Ligue des champions, le duo a de nouveau fait mal aux Skyblues.

Salah frappe le premier, Mané met City KO

Le premier à se mettre en action a été Mohamed Salah. Douze petites minutes ont suffi au Pharaon pour faire exploser de bonheur Anfield Road. Au départ de l’action, l’Egyptien l’a conclu lui-même en battant avec sang-froid Ederson et Vincent Kompany, impuissants sur leur ligne face à l’adresse du Pharaon. Cette saison 2017-2018 est plus que jamais la sienne: l’ancien joueur de la Roma en est à 38 buts en 42 matches.

Le but du 2-0 a été marqué par l’Anglais Alex Oxlade-Chamberlain, dont la frappe pure n’a laissé aucune chance aux Citizens. Liverpool a finalement pris trois buts d’avance grâce à Sadio Mané. Du haut de 1,75m, le Sénégalais s’est envolé dans les airs pour reprendre de la tête un centre de Salah et mettre Manchester City KO (31e). Le Lion de la Téranga est en grande forme en ce moment. C’est son 7e but sur ses 8 derniers matches.

Salah touché aux adducteurs

La belle soirée de Liverpool a seulement été ternie par un événement embêtant. A la 53e minute de jeu, Mohamed Salah, l’homme clé de l’équipe, a été contraint de sortir. L’Egyptien a montré ses adducteurs et a demandé à être remplacé. Sous les applaudissements d’Anfield Road, il est directement retourné au vestiaire. Sans lui, Liverpool n’a plus rien montré en attaque et s’est appliqué à bien défendre pour préserver son avantage.

Forcément, une telle sortie suscite l’inquiétude, tant dans les rangs des Reds que dans ceux de la sélection nationale égyptienne. La Coupe du monde 2018 en Russie approche à grands pas (14 juin-15 juillet) et chaque blessure fait trembler fans et entraîneurs. Mais d’après les premières impressions recueillies auprès de Jürgen Klopp, le coach de Liverpool, l’état de santé de Mohamed Salah ne présente pas d’inquiétude majeure pour l’heure. L’attaquant lui-même a confié qu’il n’était pas soucieux. Les examens pratiqués dans les prochaines heures sont attendus avec impatience.

Retrouvez l’article ici