février 24

Marrakech, la ville du continent où il fait bon vivre

Un classement des villes africaines où il fait bon vivre. L’école polytechnique de Lausanne, en Suisse, et le magazine Afrique Méditerranée Business ont publié une évaluation sur la qualité de vie dans 100 métropoles du continent. Les auteurs de l’étude vont au-delà des critères habituellement retenus sur l’économie, l’investissement ou la qualité de vie des expatriés, pour prendre en compte le cadre de vie des habitants. Résultat : le Maghreb est très bien placé, avec sept villes dans les dix premières places.

La gagnante est Marrakech, au Maroc, suivie de Johannesburg en Afrique du Sud, Alexandrie, en Egypte et Port-Louis, à Maurice. Pour établir ce classement, les auteurs de l’étude ont établi sept catégories : société, habitat, développement spatial, infrastructures, environnement, gouvernance et économie.

En tête, les villes qui ont investi dans les logements, les transports ou encore les réseaux d’eau et d’électricité. Et la combinaison des indicateurs peut donner des résultats surprenants. Par exemple, Kigali est plébiscitée pour sa propreté, mais ça ne suffit pas. Notamment à cause de sa gestion de l’habitat, la capitale du Rwanda se retrouve à la 54e place seulement.

Dakar au Sénégal fait bonne figure à la 23e place, mais devrait grimper selon les chercheurs, grâce au volontarisme du maire de la ville. Dans le top 30 aussi, on retrouve Libreville au Gabon (20e) et Yaoundé au Cameroun (30e).

Selon l’étude, la taille d’une ville n’est pas liée à sa place dans le classement. Il n’y a pas non plus de rapport avec le système politique du pays, mais en queue de palmarès on trouve des capitales déstabilisées par des crises ou des conflits comme Kinshasa ou Bangui.

Retrouvez l’article ici