février 16

Tchad: un laboratoire mobile pour la prise en charge de la « bilharziose »

Au Tchad, la bilharziose est l’une des maladies infantiles qui représente le second problème de santé publique. Lalaye Didier, jeune tchadien et médecin de 32 ans, s’est assigné la mission de « Soigner gratuitement la bilharziose à domicile afin de la réduire, voire l’éradiquer.

Dans les villages et les zones reculées, le dépistage et la prise en charge de cette maladie sont très difficiles et même parfois impossibles. Pourtant, aujourd’hui 1713 enfants ont été dépistés et 432 traités avec succès, grâce à l’initiative du jeune tchadien Lalaye Didier.

C’est en effet, à travers un laboratoire de santé mobile de dépistage et de prise en charge de la Bilharziose que la magie opère. La première cible de ce laboratoire a été les villages de la sous-préfecture de Torrock qui compte environ 50 000 habitants et qui ont été joints par téléphone grâce à un numéro vert.

Ainsi, les parents souhaitant faire dépister leurs enfants présentant un problème urinaire ont cette possibilité d’envoyer un sms via le numéro vert connu de tous. Ensuite, le laboratoire mobile se déplace pour faire des prélèvements aux enfants souffrants qui sont chez eux. Les résultats des analyses parviennent aux parents par sms et la prise en charge des enfants atteints se fait par le laboratoire qui se déplace pour livrer les médicaments à domicile.

La nouvelle étape de Lalaye Didier est d’agrandir sont champ d’opération vers les maladies infantiles à travers tous le pays en adoptant la même procédure de laboratoire mobile.

Retrouvez l’article ici