décembre 28

Rétro 2016 : deux femmes africaines dans les standards internationaux

La Nigériane Amina Mohamed et la Sénégalaise Fatma Samoura sont entrées dans l’histoire en devenant pour la première vice-Secrétaire générale des Nations unies et pour la seconde Secrétaire générale de la Fédération internationale de Football.

AMINA MOHAMED
La nomination d’ Amina Mohammed, 55 ans mariée et mère de six enfants est intervenue au mois de décembre. Elle devient ainsi la seconde africaine à être nommée à ce poste après la Tanzanienne Asha-Rose Migiro entre (2007-2012). Amina Mohammed succédera comme numéro deux de l’ONU au Suédois Jan Eliasson. Après avoir conseillé l’actuel secrétaire général Ban Ki-moon pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable, un vaste programme de lutte contre la pauvreté et le dérèglement climatique, elle était donnée favorite pour ce poste.

Le Portugais Antonio Guterres, nouveau Secrétaire général de l’ONU a également nommé deux autres femmes à des postes clés de l’organisation. La diplomate brésilienne Maria Luiza Ribeiro Viotti en tant que cheffe de cabinet. La sud-coréenne Kyung-wha Kang, ancienne responsable des opérations humanitaires de l’ONU au poste de conseiller politique.

“Je suis heureux de vous annoncer que je nommerai Mme Amina J. Mohammed, du Nigeria, en tant que Secrétaire général adjointe, et Mme Maria Luiza Ribeiro Viotti, du Brésil, comme mon chef de cabinet, je suis heureux de pouvoir compter sur les efforts de ces trois femmes très compétentes, que j’ai choisi, pour leurs expériences dans les affaires internationales, le développement, la diplomatie, les droits de l’homme et de l’action humanitaire,” a ainsi déclaré Antonio Guterrez.

FATMA SAMOURA
Fatma Samoura, 54 ans issue de l’ONU et sans grande connaissance du football a travaillé pendant deux décennies aux Nations unies. Sa nomination au mois de mai à ce poste à créer des remous d’autant plus qu’elle est devenue la première femme à accéder à ce poste et également pour son manque d’expérience dans le domaine du ballon rond. En dépit de certains préjugés, Fatma Samba Diouf Samoura a passé avec succès le contrôle d‘éligibilité devant la commission indépendante de la FIFA, c’est donc officiellement le 20 juin qu’elle a pris fonction.

Mon but est de continuer à mettre les réformes en action, et surtout aider la FIFA dans son processus d‘être une institution qui est gérée avec les principes de la bonne gouvernance, pour que les gens en soient fiers

La diplomate sénégalaise a remplacé Jerôme Valcke suspendu de toute activité liée au football pour les 12 prochaines années.

“Fatma est une femme avec l’expérience et la vision internationale. Elle a travaillé sur les questions les plus difficiles de notre temps. Elle a prouvé sa capacité à construire et à diriger des équipes, et à améliorer la façon dont les organisations fonctionnent. Il est important pour la Fifa de lui faire confiance. Elle est soucieuse de la transparence et la responsabilité que recommande notre instance” a déclaré le président de la FIFA Giovanni Infantino.

Retrouvez l’article ici