septembre 27

10e finale en compétitions africaines pour le TP Mazembe

Le TP Mazembe s’est qualifié pour sa 10e finale en compétitions africaines en éliminant l’Etoile Sportive du Sahel en demi-finale de la Coupe de la Confédération.

Le Tout Puissant Mazembe a réussi à se qualifier pour la finale de la Coupe de la Confédération en sortant les Tunisiens de l’Etoile Sportive du Sahel en demi-finales de l’épreuve.

But à l’extérieur décisif pour le TP Mazembe

Les Congolais et les Tunisiens se sont quittés sur un match nul, 0-0, au stade Kamalondo à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo, lors du match retour des demi-finales de la Coupe de la Confédération. Toutefois l’Etoile Sportive du Sahel et le TP Mazembe avaient fait match nul, 1-1, au stade Olympique de Sousse, en Tunisie, lors du match aller. Grâce à ce résultat de la première rencontre et ce but à l’extérieur, le TP Mazembe s’est qualifié pour la finale de la compétition.

Le but qui a donné cette qualification a été marqué par Roger Assalé, l’attaquant ivoirien du club congolais. Sur le terrain du stade Olympique de Sousse, Roger Assalé s’est retrouvé isolé dans la surface, a frappé au premier poteau et a vu son ballon finir au fond des filets, car le gardien Aymen Mathlouthi avait anticipé un centre.

Un but qui propulse le TP Mazembe en finale, sa 10e en compétitions africaines.

MO Béjaïa, l’adversaire

Dans l’autre demi-finale, le FUS Rabat et le MO Béjaïa ont fait match nul, 1-1, au Complexe Sportif Prince Héritier Moulay El Hassan à Rabat, au Maroc, lors du match retour. Les buts ont été marqués par Mohammed Nahiri (74′) pour le Fath Union Sport de Rabat et par Faouzi Rahal (90′) pour le Mouloudia Olympique de Béjaïa. Lors du match aller, les Marocains et les Algériens avaient fait match nul, 0-0, au stade de l’Unité Maghrébine, en Algérie. Grâce au but marqué à l’extérieur, le MO Béjaïa se qualifie pour la finale de la compétition.

Pour leur première participation aux épreuves organisées par la CAF, les Béjaïouis atteignent la finale de la Coupe de la Confédération et vont affronter une équipe qu’ils connaissent très bien, ils ont affronté le TP Mazembe à deux reprises cette année, car les deux clubs étaient dans le Groupe A lors de la phase de poules de la compétition.

Avantage TP Mazembe

Les Congolais partiront avec un léger avantage sur les Algériens. Lors de la phase de poules, les deux équipes se sont affrontées à deux reprises. Lors du match en Algérie, le MO Béjaïa et le TP Mazembe se sont quittés sur un match nul, 0-0, toutefois lors de la rencontre en République Démocratique du Congo, les Congolais ont réussi à s’imposer sur le score de 1-0, but du milieu de terrain zambien Rainford Kalaba.

Cette maigre victoire donne un avantage psychologique aux « Corbeaux » qui ont d’ailleurs terminé à la 1ère place du Groupe A avec 13 points tandis que les Béjaïouis avaient terminé cette phase juste derrière les Congolais avec 8 points.

L’expérience à ce niveau de la compétition sera, par contre, un réel avantage pour le TP Mazembe. Le club a déjà remporté cinq Ligues des Champions sur sept finales disputées, a remporté un titre en Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, compétition qui n’est plus disputée, et a perdu son unique finale de Coupe de la Confédération en 2013 face aux Tunisiens du Club Sportif Sfaxien.

Quant au MO Béjaïa, c’est la première fois que le club algérien arrive à ce stade d’une compétition africaine. Un parcours toutefois assez incroyable pour les Béjaïouis car c’est la première participation du club aux épreuves de la CAF.

Hubert Velud : « C’est du 50/50 en finale »

Au micro de RFI, Hubert Velud, entraîneur du TP Mazembe, a livré son sentiment quant à la finale face au MO Béjaïa : « À ce niveau de compétition, il n’y a pas d’adversaire favorable. Ça va être très difficile. Pour moi, c’est du 50/50 car le Béjaïa a prouvé sa valeur et je ne suis pas étonné. Je connais très bien la mentalité et l’état d’esprit des Algériens, c’est une équipe très accrocheuse qui compense, des fois, son manque de talent par la combativité et ils y arrivent car ils sont en finale aujourd’hui. Le match aller revêt une importance particulière et c’est presque, pour moi, le match le plus important alors on va bien le préparer. On connaît bien cette équipe mais eux aussi nous connaissent, donc ça risque d’être très serré. »

On notera également que l’année dernière, en finale de la Ligue des Champions de la CAF, le TP Mazembe a remporté le titre en battant une équipe… algérienne, l’USM Alger, en gagnant les deux matchs, 2-1 à l’aller sur le sol algérien et 2-0 au retour à domicile.

Le match aller de la finale de la Coupe de la Confédération se disputera le vendredi 28 octobre en Algérie, tandis que le retour sera le vendredi 4 novembre en République Démocratique du Congo.

Retrouvez l’article ici