juin 27

Parcours : Pascale Obolo, reine camerounaise de l’art contemporain

Cette Camerounaise multiplie les interventions dans l’art contemporain : édition, journalisme, cinéma. Son monde : celui des mots et des images.

Son flot est intarissable. Demander à Pascale Obolo de raconter sa vie, c’est un peu comme ouvrir plusieurs livres à la fois – ou, pour être plus juste, plusieurs liens hypertextes. Le premier mène bien entendu au site d’Afrikadaa, dont elle est la rédactrice en chef. Onze numéros à ce jour, à raison de trois par an plus un hors-série, il serait facile de qualifier cette production originale de revue.

Mais ce serait à tout le moins inexact : « Afrikadaa est conçu comme un laboratoire et un espace curatorial qui, outre produire de la critique, implique les artistes, explique la Camerounaise de 49 ans. C’est un acte éditorial live. » Mêlant les écritures journalistiques, universitaires, critiques, Afrikadaa propose aussi des expositions en lien avec ses thématiques, autour de l’art contemporain. Dernièrement (10-13 juin 2016), le collectif a ainsi investi la Galerie 0 du Centre Pompidou (Paris) avec « Musée l’ont l’eux », une réflexion sur ce que « pourrait, devrait être un musée dans le futur ».

 

 

Retrouvez la suite de cet article ici