mai 25

Afrique du Sud: la Soweto Fashion Week pour promouvoir les jeunes talents

En Afrique du Sud, Soweto se prépare à l’ouverture des défilés de la Soweto Fashion Week 2016 à partir de ce mercredi 25 mai et jusqu’à dimanche. Créée en 2011, la semaine de la mode offre une plateforme alternative pour les créateurs émergents qui ont parfois du mal à se faire une place dans le monde de la mode.

Alignés sur une scène improvisée, mannequins et créateurs reçoivent les derniers conseils avant le défilé qui leur permettra peut-être de percer dans le monde de la mode.

« Jusque-là, il y avait toujours les mêmes créateurs qui défilaient aux mêmes endroits. Mais les jeunes créateurs, ceux issus des townships, n’avaient aucune chance. Avant notre arrivée, il n’y avait aucune opportunité pour eux. Même chez les distributeurs, personne ne faisait confiance aux créateurs noirs », explique Stephen Manzini, le créateur de la Soweto Fashion Week.

La jeune garde affiche ses ambitions et ses revendications à travers ses créations comme Niki Madi, fondateur de la marque Helen Madi, le nom de sa mère.

« Les gens passent beaucoup de temps à choisir leurs vêtements. Il faut penser qu’une personne qui a été abusée hier va acheter mes vêtements aujourd’hui. Comment dois-je représenter cette personne ? », se demande le jeune homme de 25 ans pour qui la mode est un acte militant.

Avec sa marque NDK Studio, la créatrice Ntando Changwe cherche à promouvoir la culture africaine. « J’utilise beaucoup de tissus et de designs africains, mais je les transforme en quelque chose de funky, de branché. Je mets l’Afrique à la mode », détaille la fashionista.

Malgré des financements très limités, ces jeunes créateurs espèrent bien profiter du coup de projecteur de la Soweto Fashion week.

Retrouvez l’article ici