mars 31

L’Ethiopie confie à Microsoft la transformation de son système éducatif par les TIC

Selon IT News Africa, l’Ethiopie, à travers son ministère de l’Education, a signé un accord avec Microsoft  pour la transformation de son système éducatif par les TIC.

L’Ethiopie attend de la société américaine qu’elle promeuve l’accès inclusif au numérique, encourage l’innovation et l’esprit créatif, développe les compétences numériques et améliore les capacités des enseignants locaux.

Pour changer la manière dont les étudiants, les enseignants et les établissements d’enseignement éthiopiens accèdent et transmettent la connaissance, Microsoft va fournir à l’Ethiopie des programmes d’apprentissage en ligne tels que BizSpark, DreamSpark ou encore Kodu Game Lab, des programmes de certification pour les enseignant tels que Imagine Academy, des services de soutien et de consultation, des options de licences abordables. D’après Microsoft, l’Ethiopie rejoint ainsi plusieurs autres pays d’Afrique avec lesquels des partenariats similaires ont été établis. Il s’agit du Rwanda, du Kenya, de l’Ouganda, du Ghana, du Botswana et de la Namibie. La société américaine, à travers ces partenariats, vante un impact sur plus de 13 millions d’étudiants en Afrique subsaharienne.

D’après Ali Faramawy (photo), le Corporate vice-président de Microsoft pour le Moyen-Orient et l’Afrique,« quand nous apportons les TIC dans les classes éthiopiennes, notre objectif est d’aligner nos programmes d’éducation avec les exigences de l’industrie et les demandes des employeurs. Des contenus ciblés et des enseignants habilités jouent un rôle crucial en cela. Bien que les TIC puissent avoir un impact profond sur l’apprentissage des étudiants, cet impact a besoin d’être transmit par d’autres facteurs qui incluent des enseignants qualifiés ».

Retrouvez l’article ici