mars 12

De N’Djamena au sommet du monde musical !

Membre fondateur du groupe tchadien Hirondelle Sao (H’Sao), créé depuis 2001 à N’Djamena, Caleb Rimtobaye, alias le Maestro a le don de la guitare. Fidèle à ses racines, cet ancien choriste d’église au talent immense n’arrête pas surprendre. Déjà avec son groupe H’Sao, il a su conquérir les salles à travers le monde. Beaucoup plus connu au-delà de l’Afrique, lui et son groupe essaient de nos jours de s’approcher de plus en plus du continent africain afin de se faire nom.

Durant son parcours musical, il a joué aux côtés de plusieurs artistes de renom comme Céline Dion, Christophe Mae, David Hallyday… Après avoir enregistré quatre albums et tourné dans le monde entier avec son groupe, Caleb Rimtobaye lance un projet ambitieux qui fait parler de lui aujourd’hui : Afrotronix ! Défini comme un périple en musique et en danse, Afrotronix est considéré comme un véritable phénomène, qui « montre l’Afrique dans son hallucinante créativité, accomplissant le grand écart parfait entre la maîtrise de la tradition et une exploration futuriste de l’électro», affirme-t-il. Il débarque aujourd’hui à Paris pour offrir un spectacle live qui fusionne rythmes du terroir, funk et électro, percussions buccales, voix acoustique trafiquée à la machine. Des performances chorégraphiques afro urbaines, dans un univers visuel futuriste ! Il s’agit ici d’un spectacle original qui reflétera le multiculturalisme montréalais où le Saï du Tchad se frotte au Dubstep, au Mbalak, rassure l’artiste.

Alexis Djimasra