novembre 13

Le peuple mboum à l’honneur à N’Djamena

Pour la troisième année consécutive, les soirées traditionnelles organisées par l’Association Monts de Lam, pour honorer le peuple mboum se tiendra du 13 au 14 Novembre 2015 à N’Djamena. Initialement prévues pour les 06 et 07 novembre dernier, respectivement au restaurant la Caravelle et au royaume culturel de Soubyanna Music, ces soirées ont été reportées à cause du deuil qu’a connu le Tchad durant cette période.

Selon l’initiatrice, Mme Eugénie Laoula, ce festival est à la fois culturel et social. Culturellement, elle promeut la culture mboum. Et son caractère social réside dans les dons et autres œuvres qui visent à développer le département de Monts de Lam. Pour mieux agrémenter l’événement, à chaque édition, le comité d’organisation fait appel aux danseuses aux torses nues de Mbaïbokoum.

Représentant 11% de la population tchadienne, les mboum sont un peuple à cheval entre le Cameroun, la Centrafrique et l’extrême sud du Tchad. Grâce à ce peuple, le Tchad a eu à remporter son 1er prix au festival des Arts Nègres à Dakar en 1966.
Alexis Djimasra