mai 27

Success Stories : des jeunes chefs d’entreprises passionnés de nouvelles technologies

Ces jeunes entrepreneurs africains passionnés par les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont créé des structures où les services de téléphonie mobile et Internet sont au cœur de leur business.

  

Anne Amuzu

Anne Amuzu / Entreprise : Nandimobile / Pays : Ghana

Diplômée de l’école entrepreneuriale de technologie Melwather au Ghana, Anne Amuzu est la co-fondatrice de la société Nandimobile, une plateforme pour faciliter les échanges avec la clientèle via les téléphones mobiles. Spécialisée également dans les services SMS, Nandimobile compte une vingtaine d’entreprises dans son portefeuille client. La technologie de NandiMobile permet ainsi aux compagnies de savoir ce que pensent leurs clients et de communiquer avec eux. Elle connecte les questions posées par les utilisateurs aux réponses données ou enregistrées. L’application permet ainsi aux entreprises d’être attentives à ce que disent leurs clients. NandiMobile a reçu le prix « Best Business » à la conférence Launch qui s’est tenue à San Francisco en février 2012.

Thierrey Kientega
Thierry Kietenga, 
29 ans  / Pays : Burkina Faso / Entreprise : Afromania Group

Il est le co-fondateur et le directeur du plus grand magasin virtuel en Afrique. Il fait partie des précurseurs du E-business sur le continent. Des études de mathématiques et physiques au Maroc, un diplôme d’ingénieur des télécommunications à Rennes, un Doctorat en physique au sein de France Telecom à Paris…Le parcours académique de Thierry Kientega ne le prédestinait pas à être à la tête de l’un des plus grands sites de e-commerce généraliste s’adressant aux africains et à sa diaspora. C’est lors d’une formation préparant les ingénieurs à l’entreprenariat qu’il rencontre son associé, Florimond Labulle avec qui il décide de créer www.afromania-group.com. Thierry Kientega, qui a toujours rêvé de créer sa société, a comme modèle de grands chefs d’entreprise comme Bernard Arnault ou Steve Jobs.

Actuellement, la plateforme de vente met à disposition des clients près d’un million d’articles variés : sel de l’Himalaya, biberons et habits pour bébé, routeurs, scooters, télés 3D, habits et chaussures pour femme, alcool de grande qualité, pièces de voitures, vidéos projecteurs ou simplement des clés usb sont autant de produits que l’acheteur peut retrouver sur le site. Thierry Kietenga vise à atteindre un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros en 2014. L’objectif d’afromaniagroup.com est d’offrir aux Africains des produits neufs, de marques internationales et de qualité aux meilleurs prix et dans les meilleurs délais, créant ainsi une passerelle en termes de technologies et de services entre l’Europe et l’Afrique. Afromania Group est aujourd’hui présent au Burkina et au Sénégal avec notamment des e-boutiques. L’entreprise vise à s’implanter dans une dizaine de pays africains.

Clarisse Iribagiza

Clarisse Iribagiza  Pays : Rwanda / Entreprise : Hehe LTD 

Elle est citée parmi les personnes qui ont été les plus créatrices au cours de l’année 2013. Hehe Ltd est spécialisée dans les applications IT (Ordinateurs et téléphones). Basée à Kigali, l’entreprise Hehe (qui signifie Où ?) est issue d’un programme lancé par le Massachusetts Institute of Technology, leader mondial en technologies de l’information. Elle est spécialisée dans le développement de logiciels et d’applications mobiles au Rwanda et en Afrique. Hehe Ltd, via ces applications mobiles, propose du support en ligne, conçoit des plateformes mobiles et offre des solutions de stockage sécurisées sur le cloud.

L’équipe, composée du CEO, d’un CTO, d’une directrice de projets et d’un directeur de création artistique a été formée au KIST, l’institut de science et technologie de Kigali. Clarisse Iribagiza a été invitée aux USA en 2012 à l’initiative du Département d’Etat américain.

 

Fritz Ekwoge

Fritz Ekwoge Ekwoge, 29 ans / Pays : Cameroun / Entreprise : Feeperfect

Ce jeune camerounais est un génie de l’informatique. Son entreprise de technologie, basée à Buea dans la Région du Sud-Ouest au Cameroun, conçoit et commercialise des logiciels informatiques. Formé pendant 5 ans à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé au sein de la filière Génie Informatique, Fritz Ekwoge Ekwoge est sorti major de sa promotion à la fin de ses études. Patron de Feeperfect depuis 4 ans, il a créé l’application Feem qui permet à des collaborateurs de pouvoir s’échanger des fichiers et discuter au sein d’une entreprise ou organisation sans avoir besoin d’une connexion internet ou d’une clé Usb. Avant de créer sa propre entreprise, il a travaillé chez Price Waterhouse Coopers (PwC) en tant que Senior consultant. Après deux ans dans un travail qui le mettait directement en contact avec dans de grandes entreprises dans différents domaines, il décide de lancer sa propre boîte afin de réaliser son rêve : créer des logiciels que tout le monde devrait aimer. Une de ses plus grandes réussites est « Iyam.mobi », une start-up qui offre des services SMS via le web ou les téléphones mobiles et qui, en 2012, a pu lever 100 000 usd de la part d’investisseurs américains. Iyam.mobi permet ainsi aux internautes d’envoyer des sms groupés à très moindre coût. Les logiciels créés par Feeperfect sont commercialisés au Cameroun ainsi que dans le reste du monde. Bien que confronté à de nombreuses difficultés dus au contexte camerounais, Fritz Ekwoge Ekwoge ne baisse pas les bras et compte figurer parmi les plus grands concepteurs de logiciels dans le monde. Depuis le lancement de Feem, plusieurs sociétés s’y sont intéressées à l’échelle mondiale et plusieurs téléchargements payants ont déjà été effectués dans l’AppStore d’Apple où le logiciel est placé en ligne.